Nouvelles et blogue

Chronologie du banc de Paspébiac
Le banc de Paspébiac en 1785.
Chronologie
22 février 2022

Quelques-unes des dates qui ont marqué l’histoire des compagnies Robin et LeBoutillier:

 

1743 – Naissance de Charles Robin à Sainte-Brelade (Jersey). 

1763 – Projet de Jacques Robin d’installer des Acadiens à Miramichi. 

1765 – Fondation de la Robin, Pipon and Company à Saint-Aubin (Jersey). 

1766 – Première visite de Charles Robin dans la baie des Chaleurs. 

1767 – Charles Robin érige une habitation et un dépôt de marchandises à Paspébiac. 

1768 – Saisie de deux navires de Charles Robin. 

1772 – L’établissement d’Arichat prend la nouvelle raison sociale de John Robin and Company.  

1774 – Recrutement d’Acadiens de Saint-Malo. 

1778 – Attaque par des corsaires américains. 

1783 – Relance de l’entreprise sous la raison sociale de Charles Robin and Company. 

1784 – Arrivée des Loyalistes à New Carlisle. 

1788 – Construction de la Poudrière. 

1791 – Début des activités du chantier naval Robin à Paspébiac. 

1793 – Achat de la seigneurie de Grande-Rivière. 

1802 – Charles Robin se retire à Jersey. 

1808 – James Robin, neveu de Charles, prend la direction de la compagnie à Jersey. 

1812 – John LeBoutillier débarque à Paspébiac pour travailler pour la compagnie Robin. 

[vers 1815] – Construction du Hangar à farine. – Construction du pressoir à morue (aujourd’hui l’Accueil). 

1815-1820 – Sur le banc de Paspébiac, la compagnie Robin possède 15 bâtiments et un quai. 

1818 – La compagnie Robin obtient 1000 acres de terres derrière Paspébiac. 

1824 – Décès de Charles Robin à Jersey. 

1838 – Fondation de la LeBoutillier Brothers and Company. 

[ca 1838-1845] – Construction du Hangar LeBoutillier.

[vers 1840] – Construction du Hangar à bois (aujourd’hui, Complexe La Forge). 

1842 – La LeBoutillier Brothers s’installe au Labrador. 

1845 – La compagnie Robin possède 21 bâtiments et un quai sur le banc de Paspébiac. 

[entre 1845 et 1866] – Construction de la Charpenterie de la compagnie Robin à Paspébiac. 

1850 – Fin de la construction de l’Entrepôt LeBoutillier Brothers.

1857 – Pierre Fortin plaide pour la construction d’un phare à Paspébiac. 

[entre 1866 et 1870] – Construction de l’Entrepôt CRC et du quai de la compagnie Robin. 

[1866-1888] – Construction de l’Office LeBoutillier Brothers. 

1870 – 80 bâtiments présents sur le banc de Paspébiac. –  Premier pont permanent et premier phare. 

1871 – Première transmission télégraphique. – Installation de la compagnie Robin à Magpie. 

1872 – Projet de port d’hiver et de terminus du chemin de fer. 

1873 – Arrêt des activités au chantier naval de la Charles Robin and Company. 

1876 – La compagnie Robin acquiert la compagnie De La Parelle Brothers. 

1877 – Proclamation du port de Paspébiac. 

1880 – Établissement du consulat des États-Unis. 

1882 – Problèmes financiers de la compagnie LeBoutillier Brothers.

1884 – Établissement du consulat du Brésil. 

1886 – Faillite de la Jersey Banking Company. Des émeutes éclatent à Paspébiac. 

1887 – Fusion avec la compagnie Collas (Charles Robin, Collas and Company).  

1888 – Vente de la LeBoutillier Brothers à des hommes d’affaires de Québec.

[ca 1890] – Fusion avec la Philip Robin and Company. – Construction d’un nouvel entrepôt de la compagnie Robin (aujourd’hui la Forge). 

1892 – Établissement du consulat du Portugal. 

1898 – Projet de quai de l’Atlantic and Lake Superior Railway. 

1899 – Construction d’un nouveau quai. 

1904 – Fusion avec A. G. Jones et A. H. Whitman. 

1905 – Construction d’un congélateur à boëtte. 

[entre 1905 et 1919] – Aménagement d’un séchoir artificiel à l’intérieur de l’Entrepôt LeBoutillier. 

1906 – Construction d’un nouveau magasin général.

1910 – Changement d’appellation pour “Robin, Jones and Whitman”. 

1913 – Rachat d’une partie de la compagnie Fruing. 

[ca 1920] – Abandon, conversion et/ou disparition de plusieurs bâtiments.

[1920-1922] – Construction de deux réservoirs d’eau et d’un système d’aqueduc. 

1923 – Faillite de la compagnie Le Boutillier Brothers. 

1925 – Introduction de la réfrigération. 

[vers 1927] – Installation de poteaux électriques.  

1927 – 48 bâtiments sur le banc de Paspébiac. 

[vers 1929] – Aménagement d’une rampe permettant d’accéder à l’Entrepôt LeBoutillier. 

[vers 1930] – Début de la production d’huile de foie de morue dans l’Office LeBoutillier Brothers. 

[ca 1933] – Construction d’un entrepôt frigorifique par le gouvernement du Québec. 

1947 – Installation de la station de radio CHNC. 

[ca 1946] – L’ancien pont, monté sur des cages en bois, est remplacé par une route supportée par un monticule de terre. 

1954 – La compagnie Robin construit sa propre usine moderne de transformation du poisson. 

1959 – Incendie du magasin général. 

1964 – Un incendie détruit 18 bâtiments, dont l’usine de transformation du poisson. 

1966 – Nouvelle usine de transformation du poisson. 

[vers 1970] – Remblaiement derrière l’entrepôt LeBoutillier Brothers. 

1970 – Construction du troisième phare. 

1971 – Projet de développement prévoyant la destruction ou le déplacement des bâtiments historiques. 

1972 – Formation d’un premier comité de citoyens. 

1973 – Désignation du Lieu historique national du Canada des Bâtiments-de-Paspébiac. 

1974 – Le CRÉA de Paspébiac élabore un projet visant à sauver de la démolition les bâtiments. 

1977 – Constitution du Comité pour la sauvegarde des bâtiments historiques de Paspébiac. 

1978 – Le Comité de sauvegarde refuse la proposition de déménager l’Entrepôt LeBoutillier. 

1980-1983 – Restauration selon les plans de Jean-Luc Heyvang, architecte.

1981 – Classement du Site historique du Banc-de-Paspébiac par le gouvernement du Québec. 

1981-1982 – Reconnaissance archéologique par Mario Lamontagne et Claire Mousseau.

1982 – Ouverture au public. 

1984 – Incendie de l’entrepôt frigorifique de Paspébiac. 

1985 – Incendie de la station émettrice de CHNC à Paspébiac. 

1988-1989 – Restauration et aménagement selon les plans de Émile Gilbert, architecte. 

1992 – Cession des terrains et bâtiments historiques par le gouvernement du Québec. 

1994-1995 – Étude pour la restauration et la mise en valeur du barachois. 

1997 – Incendie au Chantier maritime. 

[vers 2000] – Démantèlement des réservoirs de la compagnie Irving. 

2001 – Reconnaissance en tant que lieu historique national par le gouvernement du Canada. 

2003 – Dévoilement de la plaque commémorative. 

2004 – La Robin Jones and Whitman se met sous la protection de la loi avec les créanciers. 

2004-2006 – Restauration et aménagement selon les plans de Boudreau, Fortier et Associés.

2007 – Inauguration officielle de la marina de Paspébiac. 

2010 – Délégation gaspésienne à la Fête de la morue de Bègles (France). 

2016 – Radiation de la Robin Jones and Whitman du Registre des entreprises du Québec.  

2017 – Expertise du Centre de conservation du Québec. 

2019 – Incendie du toit de la Forge du Site historique national de Paspébiac. 

2020-2021 – Audit technique des bâtiments par Marie-Josée Deschênes, architecte. 

 

Version détaillée 

2022-02 Chronologie Site historique national de Paspébiac