Nouvelles et blogue

Paspébiac, un patrimoine d’envergure nationale! Chronique #4 L'Office
Bibliothèque et Archives Canada
Paspébiac, un patrimoine d’envergure nationale! Chronique #4 L’Office
6 août 2021

Le Site historique national de Paspébiac fête son anniversaire! Depuis 40 ans, il est classé comme site patrimonial par le gouvernement du Québec. Et, depuis 20 ans, comme lieu historique national du Canada.

Tout cela n’aurait pas été possible sans l’intervention d’un groupe de citoyens de Paspébiac. Initié par deux femmes, Thérèse Allard et Alma Nadeau, le comité a réussi à sauver de la destruction onze bâtiments des compagnies Robin et LeBoutillier Brothers.

Pour souligner l’événement, découvrons l’histoire de l’Entrepôt LeBoutillier avec Linda Gagnon, animatrice à la station CHNC, et Jeannot Bourdages, conservateur au Site historique national de Paspébiac.

Office, [entre 1866 et 1888]
L’Office LeBoutillier Brothers apparaît sur son site actuel entre 1866 et 1888. Selon un ancien travailleur, Benjamin Parisé, c’est l’endroit où travaillent les agents et où les travailleurs reçoivent leur paye.

Après la crise financière de 1886, la compagnie LeBoutillier Brothers connaît des difficultés. En 1926, elle déclare faillite. Elle vend alors le bâtiment à sa voisine, la compagnie Robin.

L’Office subit alors une transformation importante. À partir de ce moment, le bâtiment est équipé de bouilloires et transformé en petite usine de production d’huile de foie de morue. C’est d’ailleurs pourquoi on lui a parfois donné le nom de “huilière”.

 

Architecture
L’édifice s’avère tout à fait unique parmi les établissements du golfe du Saint-Laurent. L’usage de la pierre s’avère d’abord extrêmement rare dans l’industrie de la pêche.

Fait encore plus curieux, les murs sont composés d’un assemblage de pierres et de briques. Pour cacher cet assemblage quelque peu hétéroclite, les constructeurs l’ont ensuite recouvert d’un crépi, agrémenté d’un lignage au fer. À l’époque, cette technique vise à imiter la pierre de taille afin de donner un aspect faussement luxueux au bâtiment.

Il semble que la compagnie LeBoutillier Brothers souhaite se donner une image plus bourgeoise, peut-être pour se démarquer de sa voisine, la puissante compagnie Robin!